cDiscussion.com, première plateforme d'offres d'emploi en Afrique de l'Ouest


Agent.e d’autonomisation économique et micro-entreprenariat

Le projet PLURIELLES « Renforcer la santé et les droits sexuels et reproductifs au Bénin, au Burkina Faso et au Mali »

Cotonou, Bénin
Transports et logistique
Intitulé du poste : Agent.e d’autonomisation économique et micro-entreprenariat
Localisation : Cotonou, Bénin; déplacements très fréquents sur le terrain (département du Mono)
Dépôt des candidatures au plus tard le 03 décembre 2021 

Contexte
Le projet PLURIELLES « Renforcer la santé et les droits sexuels et reproductifs au Bénin, au Burkina Faso et au Mali » est financé par Affaires mondiales Canada (AMC) et la Fondation One Drop. Il sera mis en œuvre par le Consortium formé de Santé Monde (anciennement CCISD), Avocats sans frontières Canada (ASFC) et la Société de coopération pour le développement international (SOCODEVI). D’une durée prévue de sept ans, ce projet intervient dans les secteurs de la santé, du développement économique et des droits humains. PLURIELLES vise ultimement la jouissance des droits relatifs à la santé par l’amélioration de la qualité, l’accès et la demande de services adaptés en santé et droits sexuels et reproductifs (SDSR) pour les femmes et les adolescentes vulnérables et marginalisées du Bénin, du Burkina Faso, et du Mali. Il sera réalisé dans trois pays à savoir : Bénin (département du Mono), Burkina Faso (région des Cascades) et Mali (région de Kayes). 

Sommaire de la fonction
Sous l’autorité hiérarchique de la personne directrice de projet au Bénin, la personne titulaire de ce poste, en conformité avec l’Accord de contribution du projet PLURIELLES, a pour mandat d’appuyer les groupements de femmes dans la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus. L’idée étant d’accroître l’autonomisation des femmes rurales et de favoriser leur pleine participation à la vie économique à travers l’entreprenariat collectif. Le ou la titulaire du poste aura donc la charge de soutenir les groupements de femmes dans la conception de projets entrepreneuriaux porteurs, dans l’élaboration de plans d’affaire et dans l’accompagnement pendant les phases d’exécution des activités génératrices de revenus. De plus, il.elle sera sollicité.e pour les activités de renforcement de capacités des groupements et pour entreprendre les démarches auprès des institutions financières, à savoir les institutions de microfinance, les banques et les mutuelles.

Responsabilités principales

Autonomisation économique des femmes
Participer au processus d’identification et de sélection des groupements de femmes et d'adolescentes en collaboration avec le directeur pays et les membres des institutions du Consortium en charge de l’exécution du projet PLURIELLES ;
Définir, avec les groupements sélectionnés, des idées de projets entrepreneuriaux durables (activités de production de biens ou services, commercialisation etc.) ;
Analyser la viabilité économique des projets d’affaire à court et moyen terme (évaluation des risques, analyse de la compétitivité-prix des biens et services, analyse de la demande etc.)
Élaborer des plans d’affaire permettant de définir les projets, d’analyser l’état du marché et de planifier les actions à réaliser pour la mise en marche ;
Soutenir les groupements de femmes dans le montage des dossiers de demande de financement et les accompagner dans leurs démarches auprès des institutions financières;
Apporter un appui technique aux groupements dans l’ensemble des phases de mise en œuvre des projets (production, marketing, commercialisation etc.) en intégrant les aspects égalité de genre (ÉG);
Participer activement à la recherche de débouchés pour les biens et services produits par les groupements.

Relations avec le consortium, les partenaires et les bénéficiaires
Introduire dans le fonctionnement des groupements des outils de gestion et de bonnes pratiques ;
Travailler en partenariat avec les responsables publiques au niveau régional et les organisations de la société civile pour les sensibiliser aux besoins spécifiques des femmes;
Travailler en étroite collaboration avec les institutions financières locales pour faciliter l’accès des femmes aux services financiers ;
Collaborer étroitement avec les partenaires techniques locaux (ministères, organisations de femmes, organisations internationales etc.) afin d’avoir accès aux informations de base et données nécessaires au développement d’activités génératrices de revenus ;
Assister le directeur pays dans des activités stratégiques impliquant les relations avec les institutions financières, les projets de développement, ministères, etc. ;
Fournir un appui technique, à la demande, sur les documents et analyses produits par le Consortium ;
Développement de contenus, formations et appuis aux équipes du projet
Participer au développement de contenus et à la formation des membres des groupements identifiés (management associatif, plan d’affaire, gestion financière etc.) ;
Élaborer conjointement avec la conseillère ÉG dans le pays, le contenu des formations en lien avec l'entreprenariat féminin et l'autonomie économique des femmes, y apporter des ajustements si nécessaire et diffuser les bonnes pratiques ;
Produire des rapports d’activités, au besoin et de façon statutaire (mensuellement ou trimestriellement);
Participer aux efforts de capitalisation en matière de suivi des indicateurs liés au développement économique et à l'entreprenariat féminin ;
Participer, au besoin, aux rencontres de coordination du projet, notamment avec les homologues dans les pays participant au projet ;

Et de manière générale, effectuer toute autre tâche connexe utile ou nécessaire à la demande du consortium.

Profil recherché
L’emploi requiert une bonne maîtrise des enjeux et défis du développement en milieu rural, en particulier les stratégies de réduction de la pauvreté et d’autonomisation des femmes. La personne titulaire du poste doit avoir une bonne maîtrise du contexte économique, social et culturel du Bénin, et plus particulièrement le département du Mono, des mécanismes d’accès au financement et des lois qui régissent la mise en place de micro-entreprises collectives. Elle doit également avoir des compétences en développement organisationnel et des aptitudes en suivi et évaluation de projets. Elle doit posséder de fortes aptitudes au travail d’équipe à proximité, ainsi qu’au travail d’équipe à distance. La personne doit collaborer étroitement avec l’agent.e de mobilisation des groupements de femmes et avec le.la conseiller.ère en assurance santé pour l’atteinte des objectifs du projet.

Plus spécifiquement, la personne doit :
Être titulaire d’au moins un Master 2 en entreprenariat, développement rural, finance ou dans une discipline connexe.
Avoir au moins 5 ans d’expérience dans la mise en œuvre des projets de développement en milieu rural ou en relation avec les organisations de femmes.
Avoir une bonne connaissance du milieu de l'économie informelle, en particulier les activités menées par les femmes ;
Expériences particulières
Expérience avérée dans la conception et la mise en œuvre de projets entrepreneuriaux ;
Expérience dans le domaine du financement rural ;
Expérience dans la gestion des relations et des activités avec divers partenaires publics et privés ;
Expérience en suivi et évaluation des projet un atout important ;
Expérience de travail sensible au genre, un atout ;
Expérience dans le développement organisationnel, un atout.

Compétences
Bonne maîtrise du français à l’oral et à l’écrit; maîtrise des langues locales, un atout important
Adhésion aux valeurs d’égalité et d’équité des genres
Capacité à communiquer efficacement à l’oral et à l’écrit
Facilité à travailler en équipe
Capacité d’analyse et de synthèse
Aptitude à établir et entretenir les relations avec diverses parties prenantes
Capacité d'adaptation à des conditions de travail rudimentaires lors de missions

Connaissances
Connaissance des services financiers en milieu rural (assurance, crédit…) ;
Connaissance de la gestion axée sur les résultats ;
Connaissance de la suite Microsoft Office 365 et SharePoint ;
Connaissance du contexte rural, en particulier les zones d’intervention du projet ;
Connaissance des modèles associatifs et des lois qui les régissent.

Qualités
Autonomie, écoute active, avoir de l’entregent, polyvalence, proactivité, esprit critique et créatif, habiletés en négociation, habiletés interpersonnelles.

Les personnes intéressées à soumettre leur candidature sont priées de fournir :
1. Une lettre de motivation
2. Un curriculum vitae détaillé faisant état des expériences professionnelles du candidat ou de la candidate dans le domaine recherché
3. Les noms et contacts de trois personnes de référence à contacter au besoin

Les candidatures doivent être adressées uniquement par courrier électronique, au plus tard le 03 décembre 2021, à l’adresse suivante : recrutement.plurielles.benin@gmail.com en indiquant l’intitulé du poste en objet.

Seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées. Nous respectons les principes d'équité en matière d'embauche. Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Au plaisir de vous rencontrer!

Plus d'offres