cDiscussion.com, première plateforme d'offres d'emploi en Afrique de l'Ouest


Point Focal de projet FMM – nutrition

FAO

Niamey, Niger
Humanitaire (ONG, Associations, ...), Projet/programme de développement
Description de l'emploi:  2201366
 
Point Focal de projet FMM – nutrition

Date de dépublication: 02/juin/2022, 23:59:00
Organizational Unit: FRNER
Type d'emploi: Travail temporaire
Type de réquisition: NPP (personnel national de projet)
Grade: N/A
Lieu principal: Niger-Niamey
Durée: 6 mois renouvelables
Numéro de poste: N/A

La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.

•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures. 
•    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature. 
•    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO. 
•    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination. 
•    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses. 
•    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 

Cadre organisationnel
La FAO a actualisé sa stratégie en matière de nutrition et mis en place une feuille de route pour le développement des capacités sur la promotion de régimes alimentaires sains à partir de systèmes alimentaires durables. Dans ce contexte, la Division de l'alimentation et de la nutrition (ESN) de la FAO coordonne dans le cadre du mécanisme multipartenaire flexible (FMM) le sous-programme d'Intégration de la nutrition dans le portefeuille du FMM pour promouvoir la production d'aliments sensibles à la nutrition. Ce sous-programme comprend une composante d'appui au niveau des pays dans le cadre du Plan d'action mondial (GAP) conjoint des Nations Unies sur l'émaciation des enfants en Éthiopie, en Haïti, au Malawi, au Mali, au Niger, au Soudan du Sud, et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Le projet vise à appuyer les Membres et partie prenantes locales de 7 pays, à renforcer leur production afin d’améliorer la disponibilité, l’accessibilité et la consommation d’aliments sains et nutritifs afin d’améliorer la qualité de l’alimentation des enfants et des femmes pour la prévention de la malnutrition. 

Le projet vise l’atteinte de trois PRODUITS :
1)    L’analyse des politiques et des outils sont améliorés pour aider les gouvernements des États membres à évaluer, financer et mettre en œuvre des interventions dans les domaines de la production et de l’appui au développement des chaînes alimentaires contribuant à une meilleures disponibilité, accessibilité et consommation d’aliments sains et nutritifs qui permettent d’améliorer la qualité de l’alimentation des enfants et des femmes et la prévention de la malnutrition.
2)    Les capacités et la sensibilisation des parties prenantes et des partenaires gouvernementaux sur les systèmes de production et l’alimentation sensible à la nutrition sont renforcées, contribuant ainsi à la prévention de la malnutrition.
3)    Les connaissances et preuves développées, améliorées et diffusées pour soutenir la production sensible à la nutrition et d’autres actions dans l’ensemble du système alimentaire contribuant à la prévention de la malnutrition.
Les trois produits du sous-programme seront mis en œuvre au cours d'une phase de mise en œuvre globale de 2 ans et 9 mois.
Aux niveaux régional et national, les 7 pays sont ciblés pour intégrer la nutrition dans leurs feuilles de route opérationnelles multisectorielles dans le cadre de leurs engagements dans le cadre du Plan d'action mondial conjoint (GAP) des Nations Unies sur l'émaciation infantile. Le sous-programme FMM vise à promouvoir des systèmes de production et alimentaires sensibles à la nutrition en termes d'environnement favorable, de sensibilisation, de développement des capacités, de renforcement des systèmes de suivi afin de permettre aux pays d'atteindre leurs objectifs en matière d'alimentation et de nutrition saines et de contribuer à la prévention de la malnutrition. 

Position hiérarchique
Sous la supervision générale du Représentant de la FAO au Niger,  la supervision directe de l’Assistant au Représentant Chargé du Programme,  la supervision technique de l’Unité Sécurité alimentaire et nutrition de la FAO, selon les orientations techniques de l’équipe technique du projet au siège  et en étroite collaboration avec la chargée de nutrition et sécurité alimentaire,  le point focal projet national  coordonnera les activités d’alignement et de mise en œuvre de la stratégie du sous-programme FMM. Il/elle assurera l’intégration et coordination des activités et différentes thématiques d’interventions du sous-programme au niveau du pays.

Tâches et responsabilités
•    Planifier et coordonner la mise en œuvre des activités du sous-programme au niveau du pays en mettant l’accent sur le coût, le financement et l’évaluation des interventions de production sensibles à la nutrition (Résultat 1) ; 
•    Assurer la qualité de la composante de renforcement des capacités (Résultat 2) 
•    Soutenir la génération de connaissances et de preuves sur l’intégration de la nutrition (Résultat 3). 
•    Assurer la liaison avec les parties prenantes et les partenaires (gouvernements, Nations Unies, fondations, secteur privés, institutions financières internationales ou entités de financement climatique, prestataires de services) pour assurer la mise en œuvre des activités du sous-programme conformément au plan de travail établit.
•    Contribuer à la préparation des lettres d’accord au niveau pays et autres contrats visant la mise en œuvre des activités du sous-programme par les prestataires de services. 
•    Identifier de nouvelles opportunités de financement et préparer une note conceptuelle et des propositions en mettant l’accent sur les programmes conjoints des Nations Unies.
•    Contribuer à la préparation de divers produits écrits comme par exemple, les rapports d’activité, les rapports de monitoring, les révisions budgétaires, la rédaction de notes analytiques, études, enquêtes ou autres publications. 

Toute autre tâche selon les besoins.

LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:

Conditions minimales à remplir
•    Diplôme universitaire supérieur, minimum licence en nutrition, agriculture, gestion des ressources naturelles, finances, relations internationales ou sciences sociales ;
•    Cinq années d’expérience professionnelle à des niveaux de responsabilité élevés, y compris la gestion de projets.
•    Connaissance pratique de l’anglais et du français.
•    Nationalité nigérienne 

FAO Compétences générales
•    Être axé sur les résultats
•    Esprit d'équipe
•    Bonne communication
•    Établir des relations constructives.
•    Partage des connaissances et amélioration continue 

Aptitudes techniques/fonctionnelles
•    Cinq (5) années Expérience souhaitable dans plus d’un lieu ou domaine de travail (suivi évaluation, nutrition, sécurité alimentaire, agriculture…etc.), en particulier à des postes sur le terrain.
•    Vaste expérience dans la formulation, analyse, planification, gestion et mise en œuvre de programmes/projets, monitoring et suivi stratégique des objectifs organisationnels.
•    Cinq années Expérience avérées avec des organisations internationales, des ONGs de la société civile et autres structures pertinentes.
•    Capacité avérée à gérer les relations avec les donateurs et à soutenir des activités de recherche et de gestion de fonds.
•    Expérience en matière de conception, organisation et conduite de réunions de travail et d’ateliers.
•    Bonne capacités rédactionnelles, de présentation et de communication.
 
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
• La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
• Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à: Careers@fao.org 
• Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.
• Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l'enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/ 

• Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.

COMMENT POSTULER
Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés.
Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.
Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.
Pour obtenir de l’aide, écrire à: Careers@fao.org.

LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.

Postuler

Plus d'offres