cDiscussion.com, première plateforme d'offres d'emploi en Afrique de l'Ouest


Chargé(e) en Chef de la gestion du Portefeuille "être ressortissants d'un des pays membres de la BAD"

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Pretoria, Afrique du Sud
Banque et Assurances
Chargé(e) en Chef de la gestion du Portefeuille 
     
Titre du poste: Chargé(e) en Chef de la gestion du Portefeuille 
Grade: PL3
Poste N°: 50001326
Référence: ADB/19/140
Date de clôture: 15-aoû-2019
Lieu d'affectation: Pretoria, Republic of South Africa

Objectifs

LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les efforts devront s’intensifier ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.
 
LE COMPLEXE :
La Vice-présidence chargée de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte est un complexe sectoriel axé sur l’objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » des High 5 de la Stratégie décennale de la Banque. Le Complexe vise à : i) élaborer les politiques et les stratégies dans ce domaine ; ii) fournir une solide expertise technique sectorielle aux pays/régions en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées pour leur expertise dans les transactions complexes ; iii) mettre au point de nouveaux instruments de financement ; iv) être le portevoix de la Banque, en la représentant auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés à l’objectif « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » ; v) gérer le portefeuille énergétique des opérations non souveraines (ONS) de la Banque. Le Complexe met l’accent sur les domaines que sont : le développement des systèmes énergétiques nationaux/régionaux, la politique et la réglementation en matière d’énergie, les énergies renouvelables ainsi que le changement climatique et la croissance verte durable. Le Complexe mise sur le savoir, le cofinancement et les partenariats de la Banque pour attirer les capitaux privés et travailler avec les gouvernements à l’exécution de leur programme de développement.
 
LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :
Ce nouveau Complexe a, en son sein, une direction chargée du développement des systèmes électriques. Le département a pour rôle de promouvoir le développement des infrastructures énergétiques par des politiques et stratégies appropriées, ainsi que des projets et programmes que la Banque pourrait financer sur une base nationale, régionale ou continentale. La Direction a une « Division des services publics », qui se concentre sur la transformation des services publics d’électricité, et une « Division nationale et régionale des réseaux électriques », qui soutient les pays membres régionaux (PMR), les communautés économiques régionales (CER), les pools énergétiques, les organismes de réglementation et les autres parties prenantes pour développer et améliorer leurs systèmes électriques, tant pour les opérations souveraines que non-souveraines (OS/ONS). Cette division apporte également au Directeur, de l’aide dans la supervision du portefeuille de prêts pour les activités énergétiques au titre des ONS de la Banque.
 
LE POSTE :
Le/la Chargé(e) en chef de la gestion de portefeuille est responsable de la gestion du portefeuille des projets ONS qui lui sont confiés, essentiellement en Afrique australe, orientale et occidentale (y compris le plus gros client de la Banque). Le/la titulaire du poste apportera une expertise technique et des conseils en plus de jouer un rôle de premier plan dans la prise en compte des projets dans le portefeuille de la Banque, les activités de suivi, d’élaboration de rapports et de restructuration, le cas échéant (y compris le traitement des demandes d’utilisation, de décaissement et de dérogation). Il/elle suivra l’état d’avancement de tous les projets qui lui sont confiés en effectuant des visites sur le terrain (au moins une fois par an) et des revues documentaires (avec l’aide de collègues compétents, en ce qui concerne notamment le risque de crédit, les sauvegardes juridiques, environnementales ou sociales). Par ailleurs, le/la Chargé(e) en chef de la gestion de portefeuille préparera et présentera des rapports périodiques à la Direction de la Banque et procèdera à leur archivage sur les plateformes pertinentes de la Banque (selon les exigences des politiques et du manuel des opérations de la Banque). Entre autres rapports figurent : les rapports sur l’état d’exécution du portefeuille, les rapports annuels de supervision et les comptes rendus de mission. Le/la titulaire du poste participera aux réunions pertinentes de la Banque, du Complexe, du département, de la division et de l’équipe de projet (y compris celles avec les promoteurs, les organismes de réglementation et les bailleurs de fonds). Il/elle participera également à la supervision des autres chargés de gestion de portefeuille, le cas échéant.

Fonctions et responsabilités
Sous la supervision du Directeur (Chef de division*), le/la Chargé(e) en chef de la gestion du portefeuille assumera les fonctions suivantes :
Suivre l’état d’avancement des projets énergétiques des ONS qui lui sont confiés grâce à des visites sur le terrain (au moins une fois l’an)/revues documentaires et préparer des rapports pertinents (y compris, le rapport trimestriel sur l’état d’avancement du portefeuille et les rapports d’achèvement de projet qui seront soumis à la Haute direction pour faire le point périodique de avancées au titre de la mise en œuvre ;
Examiner les rapports périodiques (y compris, sans toutefois s’y limiter, les rapports opérationnels, techniques, environnementaux et financiers trimestriels, semestriels et annuels) des projets qui lui sont confiés afin de veiller au respect des engagements et des calendriers de mise en œuvre des projets, en soulignant les problèmes et défis de mise en œuvre et en communiquant régulièrement avec le personnel concerné du pays et du siège ;
Jouer un rôle de premier plan dans l’examen des demandes d’utilisation, de décaissement, de restructuration et de dérogation soumises par les clients ; donner à la Direction, des avis sur les répercussions financières et coordonner la préparation, la soumission et l’archivage de la documentation des clients/PMR à des fins de présentation aux autorités approbatrices internes à l’effet d’obtenir les approbations de crédit nécessaires et autres ;
Conseiller et faire partie des équipes de montage et d’évaluation des transactions en insistant sur l’amélioration de la conception, de la préparation et de la mise en œuvre des projets en vue de renforcer la qualité du portefeuille à l’entrée ;
Nouer et entretenir des relations de partenariat solides avec les clients, les partenaires bancaires et multilatéraux et les autorités gouvernementales afin de constituer une réserve solide pour les nouvelles opportunités d’investissement ; et participer aux réunions pertinentes des prêteurs et des parties prenantes ;
Surveiller l’impact du contexte opérationnel sur les projets en cours de mise en œuvre qui lui sont confiés et alerter la Direction sur tout risque potentiel important qui pourrait survenir ;
Vérifier le niveau d’adéquation des provisions au titre du portefeuille énergétique des ONS sous sa responsabilité, et formuler des recommandations en vue de son adéquation ou ajustement, le cas échéant ;
Diriger les travaux analytiques sur les tendances du portefeuille et les générateurs de retours sur investissements en vue d’en tirer des enseignements et de les partager ;
Suivre la performance du portefeuille qui lui est confié en mettant l’accent sur le respect des engagements, les arriérés, la mise à jour du registre des garanties, la notation des projets et des prêts non productifs, et formuler des recommandations à l’attention de la Haute direction ;
Représenter le Directeur au sein de différents comités de la Banque sur les questions liées à la gestion du portefeuille des ONS (Énergie) et superviser d’autres bureaux de gestion de programme (PMO), au besoin ;
Élaborer des stratégies et des plans d’action à moyen et à long termes pour améliorer la qualité du portefeuille des ONS de la Banque/du Département et contribuer à la réalisation des objectifs institutionnels ;
Effectuer, à la demande du Directeur ou du supérieur hiérarchique immédiat, toute autre tâche ponctuelle liée à la gestion de portefeuille des ONS.

Critères de sélection
Être titulaire d’au moins un Master ou d’un diplôme équivalent en affaires, ingénierie, finances ou sciences économiques ;
Justifier d’au moins sept (7) années d’expérience pertinente dans la gestion de portefeuilles institutionnels, en Afrique et dans les marchés émergents, avec de solides antécédents ;
Avoir une compréhension approfondie des techniques de gestion des investissements et du portefeuille du secteur privé ;
Avoir une expérience directe de l’analyse financière, statistique et économétrique ainsi qu’une maîtrise des outils de modélisation connexes ;
Une bonne connaissance des stratégies, politiques, procédures et pratiques pertinentes des institutions de financement du développement sera un atout.
Une connaissance approfondie des conditions préalables au financement des entreprises et des projets (notamment les projets énergétiques) ainsi que des documents de financement et de projet constitueront des atouts supplémentaires ;
Posséder d’excellentes compétences en gestion de projet et administration de contrats ;
Être capable d’obtenir des services de consultants et d’assurer une prestation de services efficace et qualitative ;
Être en mesure de planifier, de diriger, d’organiser et d’administrer efficacement diverses activités pour une mise en œuvre efficace du programme de travail ;
Avoir des compétences interpersonnelles avérées, démontrées par l’aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et multiethnique, avec une sensibilité et un respect pour la diversité ; être apte à instaurer la confiance et à assurer un leadership aux côtés des différentes parties prenantes ;
Être apte à écouter et à communiquer efficacement avec les organismes de contrôle, tels que les organismes de réglementation, le conseil d’administration/les membres du comité et d’autres hauts responsables publics/clients ;
Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
Maîtriser l’utilisation des logiciels courants de la Banque (SAP, Word, Excel, Access, PowerPoint).

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.
Postuler

Plus d'offres